Live at l'Horloge

June, 2019
AMRN059
CD Carboard Box
Price: 
12.50
Yoko Miura, Gianni Mimmo, Thierry Waziniak

A sophisticated calmness and a gently floating passion seem to inhabit the enchanting world of Yoko Miura. Simple sound cells find their narrative threads crossing an emotional and perfectly balanced soundscape. Yoko’s compositional attitude gets deep in touch with the magic percussions of Thierry Waziniak whose fantasy and absolutely original touch color the music with a NŌ Theater assertiveness and  with the lyrical abstract soprano saxophone lines by Gianni Mimmo.

A beautiful meditative and balanced concert taken live at L’Horloge in Tracy Le Mont, France during the November 2108 French tour of this “sui generis” trio.

Taking away the redundant in a cautious inter-play and sparkling sparse sound crystals.

Tu sais ce serait
comme voir la lumière
Et l'entendre glisser sur les corps

Voir et entendre en même temps
le froissement de la lumière

L'oreille dit ce qu'elle voit
Par exemple les chants d'oiseaux
Quand tu les vois à la surface de la pluie
Ou d'un étang
Les chants d'oiseaux aussi, l'oreille les voit

Il faut beaucoup de patience
Beaucoup de patience
Pour entendre ce que l'oreille voit

Voir dans l'oreille
C'est ici
Oui, là
Quand tu tombes en poussières
Quand tu neiges
Dans ce que tu entends
Oui, là
Ne bouge plus
C'est ça C'est là

Tu es chez toi
Tu es là
Tout simplement, tu es là

 

Download full Booklet

Credits: 

Yoko Miura piano
Gianni Mimmo soprano saxophone
Thierry Waziniak percussions

Compositions : Yoko MIURA
Enregistre en concert a L'HORLOGE D'OLLENCOURT, Tracy le Mont, France, le 9 Novem bre 2018 
Sonorisation : Stephane MIGACCO
Prise de son Baptiste VAYER
Mixage, mastering : Pascal BRECHET
Couverture : 2012 Song for Steve Lacy 1 par Marc FELD
(Gravure sur boil encre sur papieritirage par Patrick Vernet)
Texte poesie : Dominique SAMPIERO
Credits photos : Didier PHILIBERT
Design graphique : Nicola GUAZZALOCA
Production : Yoko MIURA, Thierry WAZINIAK, Gianni MIMMO pour AMIRANI RECORDS

Remerciements : Alfredo FIALE et toute liequipe de «L'HORLOGE», 
Sabine WAZINIAK, Edmond WAZINIAK